Belgique

C’est un premier pas, mais il est précieux pour les parents séparés - des mamans dans l’immense majorité des cas - auxquels les ex-conjoints ne paient pas les pensions alimentaires dues aux enfants. La commission des Finances de la Chambre a approuvé mardi soir (moins l’abstention de la N-VA) un amendement PS-CDH-Écolo à une proposition de loi qui relève le plafond des revenus (de 1 800 € à 2 200 €) fixé pour pouvoir bénéficier d’avances sur ces pensions alimentaires.

(...)