Belgique

"Je suis favorable à ce que, pour une période à déterminer, il ne puisse plus y avoir de financement de l’étranger pour la construction des mosquées."

La proposition avancée vendredi dans "Le Monde" par le Premier ministre français Manuel Valls n’est pas passée inaperçue. En Belgique, elle fut d’ailleurs rejointe de biais par le président de la N-VA Bart De Wever. Celui-ci relançait samedi dans la presse flamande l’idée de mieux superviser le financement des mosquées.

Pour autant, surveiller ces financements pour en interdire certains relèverait-il d’une solution miracle pour favoriser l’émancipation d’un islam européen, et même, indirectement, pour lutter contre la radicalisation ? Au regard de la réalité belge, il n’en est pas certain.

(...)