Belgique

Pour représenter les étudiants, il n’y aura plus que la Fef. Faute d’électeurs, l’Unécof met fin à ses activités. Cette décision témoigne des difficultés qu’ont les syndicats pour mobiliser leurs troupes.

Ballottés au fil des années académiques qui s’enchaînent rapidement, ne pouvant compter sur des équipes stables pour traverser les ans - les étudiants quittant par définition rapidement les auditoires -, les syndicats étudiants n’ont pas la vie facile. Et cela, bien que les années nonante notamment, marquées par des décrets polémiques, les aient davantage impliqués qu’actuellement.

(...)