Belgique

En plein cœur de l’été, l’administration de l’enseignement francophone s’est rappelée au bon souvenir des enseignants, des élèves et de leurs parents en publiant les résultats des examens du CE1D. Et force est de constater que ces résultats sont catastrophiques et inquiétants.

Pour rappel, le CE1D est ce que l’on appelle une épreuve externe, c’est-à-dire un examen identique dans chaque école francophone, et organisé à un moment déterminé de la scolarité. Le CE1D est l’évaluation qui se déroule à la fin de la deuxième secondaire, et qui évalue les connaissances des élèves en français, en mathématiques, en langue étrangère et en sciences. La réussite de cet examen conditionne le passage des élèves en troisième secondaire.

Seuls les résultats en français progressent

Selon le bilan provisoire qui compile les résultats de 90 % des élèves, ce sont les mathématiques qui posent le plus de difficultés aux élèves. Seuls 53,5 % de ces derniers ont réussi l’examen de maths. Et le score moyen est de 50,6 %, ce qui en fait le résultat le plus bas depuis cinq ans, insistait mardi le journal "Le Soir". Les résultats sont décevants en langues également. La cote moyenne atteint 55,1 %, avec un taux de réussite de 62 %. En sciences, le taux de réussite atteint 74,7 %, mais avec un score moyen de 59,3 %.

La seule embellie concerne le français. Le taux de réussite des élèves de deuxième secondaire est de 86,5 %, avec un score moyen de 67 %. L’augmentation de la réussite est notable, puisqu’en septembre 2015 le taux de réussite était de 73,9 %, avec un score moyen de 59,9 %. On se souviendra cependant que le niveau de cet examen avait été jugé par beaucoup trop faible.

Notons que l’administration a également publié les résultats provisoires du CESS organisé à la fin de la sixième secondaire. 90 % des élèves du général et 82 % des élèves de l’enseignement qualifiant ont réussi l’épreuve de français.

(...)