Belgique

La présence policière était renforcée mercredi soir en certains endroits de Bruxelles, notamment aux stations de métro Mérode et Schuman et dans la rue de la Loi, en raison de la visite de la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni.

Tzipi Livni est actuellement en visite à Bruxelles dans le cadre d'une rencontre avec ses homologues de l'Union européenne.

La police craint que la présence de la ministre israélienne provoque des rassemblements et a donc renforcé ses effectifs en certains endroits. Actuellement, la situation est calme.

Pro-palestiniens manifestent contre la visite de Livni à Bruxelles

Une centaine de militants pro-palestiniens, scandant "Israël assassin", ont bruyamment manifesté mercredi à Bruxelles, devant les bâtiments des institutions européennes, pour protester contre la venue de la chef de la diplomatie israélienne Tzipi Livni.

Plusieurs personnes, dont trois femmes voilées, ont été emmenées par les forces de l'ordre, qui formaient des cordons de sécurité pour protéger les bâtiments. "Livni criminelle de guerre" ou "Europe réveille-toi", pouvait-on lire sur les pancartes de certains manifestants, tandis que d'autres tenaient des drapeaux palestiniens.

La manifestation n'avait pas été autorisée, a précisé un porte-parole de la police, en évoquant "des éléments turbulents, mais pas de véritables incidents".

Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont invité à Bruxelles Mme Livni à un dîner qui devait commencer peu avant 20h00 mercredi. Après le retrait dans la matinée des derniers soldats israéliens de la bande de Gaza, au terme de 22 jours d'offensive qui ont fait plus de 1.300 morts côté palestinien selon les services d'urgence palestiniens, l'UE devrait demander à Israël de rouvrir les points de passage vers ce territoire.