Belgique

Anuna De Wever et Kyra Gantois, les deux Flamandes à l'initiative du mouvement des jeunes pour le climat en Belgique, préparent un livre intitulé "Nous sommes le climat. Une lettre à tous".

Dans celui-ci, les jeunes militantes environnementales veulent, selon leurs propres dires, tendre la main aux politiciens et aux décideurs politiques ainsi qu'à leurs camarades et à tous les adultes, a annoncé mardi la maison d'édition De Bezige Bij, qui publiera l'ouvrage. Le livre de 64 pages, qui paraîtra le 8 mars, a été mis en musique par l'écrivain flamand Jeroen Olyslaegers. Il coûtera 8,99 euros.

La moitié des recettes engendrées par la publication sera reversée au collectif Youth for Climate, a fait savoir la maison d'édition.

Anuna, 17 ans, et Kyra, 19 ans, ont appelé en janvier les écoliers à brosser les cours tous les jeudis et à défiler dans la capitale afin de contraindre les décideurs politiques à prendre des mesures fortes en matière climatique.

La première mobilisation écologique, qui a eu lieu le 10 janvier dernier, a rassemblé quelque 3.000 étudiants. De semaine en semaine, les rangs de ce mouvement pour sauver la planète n'ont cessé de gonfler, pour atteindre le nombre record de 35.000 jeunes le 24 janvier. Aujourd'hui encore, la mobilisation continue d'attirer la foule avec en moyenne 10.000 jeunes engagés qui battent le pavé chaque jeudi à Bruxelles. Le rendez-vous hebdomadaire se décline par ailleurs dans d'autres villes du pays.

Les deux jeunes Belges ont l'une comme l'autre puisé leur inspiration de Greta Thunberg, devenue une icône de la lutte contre le réchauffement de la planète. La jeune Suédoise, originaire de Stockholm, a décidé, seule, de faire l'école buissonnière chaque vendredi afin de réclamer des actions contre le changement climatique. L'adolescente, toujours coiffée de ses deux tresses, passait sa journée assise devant le parlement suédois avec une pancarte en carton sur laquelle il était inscrit: "Grève scolaire pour le climat".