Belgique

La décision de relever le niveau d'alerte terroriste à 4 en Région bruxelloise (voir ici) a des impacts sur la mobilité des citoyens de la capitale. En effet, la Stib a fermé toutes ses stations de métro et prémétro ce samedi "par précaution", jusqu'au moins ce dimanche 15h. Et ce, sur recommandation du centre de crise du Service Public Fédéral Intérieur.

La Stib précise qu'elle décide en consultation avec les autorités compétentes et la police si les stations peuvent rouvrir. "Sur recommandation du centre de crise du Service Public Fédéral Intérieur, toutes nos stations de métro (...) resteront fermées aujourd'hui. Ceci est une précaution", a annoncé samedi matin la Stib sur son site Internet.

"Les bus circulent mais certains trams sont impactés par cette mesure", poursuit la société de transports qui décidera "en consultation avec les autorités compétentes et la police, au jour le jour, si les stations réouvrent".

Les bus de la société bruxelloise circulent quant à eux. Par contre, certains trams sont impactés par cette mesure :

3 : pas exploité entre Esplanade - Van Praet et entre Berkendael et Thomas
4 : pas exploité entre Progrès et Berkendael
7 : pas exploité entre Pétillon et Meiser et entre Van Praet et Heysel
19 : pas exploité entre Sacré Coeur et Cimetière de Jette
25 : pas exploité entre Pétillon et Meiser
39 : limité à GJ Martin
44 : limité à GJ Martin
51: pas exploité entre Porte Ninove et Van Haelen
55 : pas exploité entre Rogier et De Trooz
81 : Midi non desservi
82 : pas exploité entre Midi et Porte de Ninove.

Une décision doit encore être prise pour la journée de dimanche.


Les trains ne desservent pas la gare de Bruxelles-Schuman

Les trains ne desservent pas la gare de Bruxelles-Schuman samedi, en raison de la fermeture de la station de métro Schuman consécutive au relèvement à son niveau maximal du niveau de la menace à Bruxelles, indique le gestionnaire du réseau ferroviaire.

Les voyageurs sont invités à se diriger vers les gares avoisinantes, comme celle du Luxembourg.

La mesure n'est pas directement liée à la menace, mais la configuration de la gare fait que celle-ci n'est pas accessible si la station de métro est fermée.

Le réseau ferroviaire ne subit aucune autre perturbation, précise Infrabel.


La Stib tente de rassurer les quelques chauffeurs de bus qui refusent de travailler

Une réunion s'est tenue samedi après-midi pour tenter de rassurer les quelques chauffeurs de bus de la Stib qui refusaient de travailler en raison de la menace terroriste. "La majorité des chauffeurs assurent leur mission de service public mais quelques uns ont des craintes, et on le comprend évidemment. On les a rassurés en leur expliquant tout le dispositif de sécurité mis en oeuvre", rapporte la porte-parole de la société de transports en commun bruxelloise. Plusieurs chauffeurs de bus ont refusé de travailler samedi alors que le niveau d'alerte terroriste a été relevé à 4 en région bruxelloise, le maximum. Le dépôt Delta est le plus concerné par ces refus, même s'ils ont assez peu d'impact sur le réseau, selon la porte-parole.

"On comprend que les circonstances sont très particulières. On est très fiers de nos chauffeurs et notre rôle était de les rassurer", poursuit-elle.

Durant la nuit de samedi à dimanche, les bus Noctis rouleront comme d'habitude, indique la Stib. Dimanche, la circulation des bus sera adaptée pour desservir davantage les gares, qui restent ouvertes contrairement aux stations de métros.

Sur recommandation du centre de crise du Service Public Fédéral Intérieur, toutes les stations de métro et prémétro de la Stib restent fermées ce samedi et le resteront au moins jusqu'à 15h00 dimanche. En surface, certains trams sont également touchés par la mesure mais les bus circulent presque normalement.