Belgique

Tous les bâtiments peuvent être assurés. Il y a pourtant de notables exceptions, comme le Palais royal, le Parlement, ou encore l’imposant Palais de justice de Bruxelles. Ne cherchez pas le nom de l’assureur, il n’y en a pas. Enfin si, l’État. "L’État fédéral est garant pour ses propres biens", renseigne Catherine Cardoso Nunes, porte-parole de la Régie des bâtiments. C’est donc le budget de l’État qui interviendra en cas de problème.

(...)