Belgique

Une semaine après un synode des réformés belges regroupés au sein de l’Eglise protestante unie de Belgique considéré comme historique parce qu’il a donné le feu vert aux églises locales d’accepter ou non des pasteurs homosexuels, leurs collègues évangéliques francophones sont sortis de leur mutisme, ayant jugé "nécessaire de réagir à la décision synodale de l’Eglise protestante unie de Belgique du 13 juin de ne pas considérer l’homosexualité comme un obstacle à la possibilité d’exercer le ministère pastoral".

(...)