Belgique Quand la machine médiatique s’emballe, plus rien ne peut l’arrêter… Mardi, après l’annonce du mandat d’arrêt et de l’incarcération de Serge Kubla, les réseaux sociaux s’en sont donné à cœur joie, comme on pouvait s’en douter. En particulier, Twitter a été le théâtre de phénomènes que la société Réputation 365 a analysés à chaud pour "La Libre". A lire dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4,83€ par mois).