Belgique Le Maroc refuse de donner un laissez-passer à Mustapha Bali, un criminel aujourd’hui en liberté. Le cas de Mustapha Bali est un cas particulier : la justice, l’Office des étrangers (OE) et les autorités marocaines ont chacune un rôle à jouer. Un bric-à-brac qui remet en avant la question de la difficulté du renvoi de certains criminels étrangers dans leur pays d’origine. (...)