Belgique

L'Université catholique de Louvain (UCL) a entamé une procédure disciplinaire à l'encontre de Stéphane Mercier après avoir entendu ce dernier à propos de sa note rédigée dans le cadre de l'un de ses cours et dans laquelle il qualifiait notamment l'avortement de "meurtre", "plus grave que le viol", indique l'université vendredi dans un communiqué.

L'UCL, qui avait déjà clairement pris ses distances plus tôt dans la semaine avec les propos de son chargé de cours invité, précise également avoir suspendu "jusqu'à nouvel ordre" les deux cours dont l'intéressé avait la charge.

L'Alma mater néo-louvaniste rappelle, par ailleurs, qu'elle respectait "l'autonomie des femmes à poser ce choix, dans les circonstances précisées par le législateur."