Belgique

La caisse d’allocations familiales précise qu’il ne s’agit pas d’une reconnaissance de responsabilité.

Famiwal, la caisse d’allocations familiales wallonnes, dont 120 000 membres ont attendu désespérément le versement de leurs allocations, vendredi a décidé de faire un geste. Outre la promesse faite de voir les comptes crédités de leurs allocations, Famiwal a annoncé le versement d’une “indemnité symbolique” de 10 euros. “C’est symbolique évidemment, et ce n’est pas proportionnel aux montants habituellement reçus” explique Pascale Megal, porte-parole de Famiwal qui tient aussi à préciser qu’il ne s’agit en rien “d’une reconnaissance de responsabilité de notre part”. Pour la caisse d’allocations familiales, on répète qu’on n’est pas responsable de ce qui s’est passé. “Nous avons procédé au paiement vers l’organisme bancaire, le lundi 4 février vers 14 h 23. Nous avons suivi la procédure”.

Famiwal débloquera donc un montant de 1, 2 millions d’euros pour payer cette indemnité symbolique. De l’argent qui ne viendra pas du budget du gouvernement wallon mais bien de la trésorerie de l’organisme. La décision a été prise, lundi après une rencontre entre la ministre wallonne des affaires sociales, Alda Greoli (CDH) et la directrice faisant fonction de Famiwal, Françoise Abad Gonzalez. Samedi, la ministre avait déjà évoqué cette idée d’indemnité, elle a donc été suivie par Famiwal.

Il nous revient par ailleurs que Famiwal a sollicité un avocat pour défendre ses intérêts et son image. L’affaire pourrait aller en justice, pour déterminer qui les responsabilités des uns et des autres dans cette affaire. La caisse d’allocations familiale pourra-t-elle le cas échéant récupérer l’argent qu’elle a versé comme indemnités ? Rien n’est certain. Ce serait même illusoire selon certains juristes.

Du côté de la banque Belfius, on n’en démord pas et on réaffirme ne pas être responsable de ce couac. “L’origine du problème de paiement des allocations familiales observé vendredi dernier, se situe au niveau de Famiwal”, explique-t-on chez Belfius. “Famiwal n’a pas correctement rempli les fichiers de paiement transmis à Belfius, malgré les instructions transmises et répétées à plusieurs reprises, aussi bien oralement que par écrit, et les réunions tenues entre les deux acteurs entre le 8 août 2018 et le 4 février 2019. Malheureusement, la colonne dans le fichier de paiement transmis par Famiwal à Belfius pour demander un paiement urgent, est restée vide”.

Précisons encore qu’au niveau politique en Wallonie, certains craignent que la décision de Famiwal créé un dangereux précédent qui pourrait avoir des conséquences dommageables dans le futur, en cas de nouveau problème.