Belgique

Didier Reynders veut remettre le MR au pouvoir en Wallonie "pour empêcher la majorité PS-cdH de continuer à nuire", dit-il lundi dans les quotidiens du groupe Vers l'Avenir. Même si le président du Mouvement Réformateur préférerait travailler avec les Ecolos, il n'exclut aucun partenaire de majorité, même pas le PS.

"Si le 7 juin, on a l'occasion - et c'est notre premier objectif - d'empêcher que cette majorité PS-cdH continue à nuire, ce qu'on cherchera c'est des partenaires prêts à réformer en profondeur", affirme Didier Reynders dans un entretien accordé à Vers l'Avenir. Si le MR arrive au pouvoir en Région wallonne, M. Reynders mettra en avant trois "axes forts": la gouvernance, le développement économique et "l'enseignement, la formation, la mise au travail".

"Il n'y a pas d'exclusive sur les formations politiques (...) Je ne peux pas empêcher le cdH et le PS - dont on sent bien qu'ils sont d'accord déjà - de continuer ensemble et de faire bloc pour empêcher un certain nombre de majorités", reconnaît le ministre des Finances. Il se dit prêt à gouverner la Région wallonne avec le PS, mais "ce serait dans l'affrontement. De nouveau face à face, comme au fédéral".

"Mais au moins dans ce cas-là, on fait passer un certain nombre d'idées, de projets (...) Ce qui me frappe, à la Région et à la Communauté, c'est qu'on a l'impression qu'il y a un parti socialiste et rien d'autre", conclut-il