Belgique Le procès dit “de la solidarité” se terminait ce mercredi dans une salle remplie de sympathisants et de journalistes. Le tribunal devait se prononcer sur le sort de douze prévenus poursuivis pour trafic d’êtres humains. L’un d’eux, Thomas Ibra, a réussi à gagner l’Angleterre et a disparu de la circulation. Un autre, Abdulrahman, était détenu au centre fermé de Vottem mais a été expulsé en Allemagne par l’Office des Étrangers une semaine après le début du procès. Ils n’étaient donc que dix à comparaître devant la 47ème chambre du tribunal correctionnel.
(...)