Belgique

Une vingtaine de chauffeurs de la STIB (Société des transports intercommunaux) du dépôt Delta à Auderghem ont refusé de prendre le volant de leur bus jeudi matin en guise de solidarité avec un chauffeur licencié, a-t-on appris auprès du porte-parole de la STIB, Jean-Pierre Alvin. Jeudi, vers 8 heures, environ 30 pc des bus (notamment des lignes 71, 95, 34 et 36) étaient restés au dépôt Delta. L'action a débuté vers 5H30. Elle a été lancée par cinq collègues du chauffeur qui a été licencié après avoir entamé vendredi soir une brève course-poursuite avec une voiture de police alors que plusieurs passagers se trouvaient dans son bus.

La STIB conseille aux voyageurs qui souhaitaient emprunter dans le secteur un bus de privilégier dans la mesure du possible le métro ou le tram. Des négociations sont actuellement en cours avec la direction et les chauffeurs grévistes. La direction espère que ces derniers reprendront le travail jeudi dans le courant de la matinée. L'action ne serait pas soutenue par les syndicats.