Belgique Incroyable à Bruxelles : la copie de son mandat d’arrêt lui parvient trop tard en prison. Il obtient sa libération.

C’est ce qu’on appelle un vice de procédure qui ruine toute une enquête. Et pourtant, soulevée par les avocats Sven Mary et Romain Delcoigne, cette incroyable erreur a été retenue par la chambre des mises en accusation de Bruxelles qui a libéré ce jeudi deux preneurs d’otage (le second défendu par Laurent Kennes) pour l’illégalité des mandats d’arrêt décernés par une juge d’instruction bruxelloise dans une importante affaire d’enlèvement et de prise d’otage survenue voici à peine trois semaines à Bruxelles.

(...)