Belgique
La jeune étudiante a partagé son expérience sur Twitter.

Alors qu'elle retournait à son kot à Louvain, une étudiante a été victime de propos racistes à bord d'un bus. L'homme à la base de ces propos visait essentiellement une famille noire présente aux côtés de la jeune fille. La personne aurait longuement fixé la maman et ses deux enfants qui jouaient sagement. La jeune fille explique avoir vu venir les commentaires déplaisants avant même qu'ils ne sortent de la bouche de l'homme assis non loin d'elle. C'est pourquoi l'étudiante explique lui avoir lancé un regard mauvais avant même qu'il n'ouvre la bouche. " Je l'ai regardé plusieurs fois droit dans les yeux pour l'avertir, mais visiblement ça n'a pas été suffisant et il a quand même commencé", raconte Félicia Mukendi sur Twitter. "Mignons", lance ironiquement l'homme à la mère des deux enfants. 

Mais il ne s'arrête pas là, malheureusement. "Oui tous ces étrangers là, tous des meurtriers, des criminels (...), ils feraient mieux de nettoyer tout ça", continue-t-il. Selon l'étudiante, il aurait continué à expliquer que tous les étrangers sont des criminels pendant une longue minute, lui lançant des regards. Mais pendant ce temps, Felicia garde son calme. L'homme tient un discours semblable pendant presque 10 minutes. La jeune fille décide alors de lui répondre et de filmer la scène. Mais le passager lui demande immédiatement de se taire, ce qu'elle refuse de faire. "Je ne vais pas me taire, je dis ce que je veux, vous êtes impoli envers tout le monde dans ce bus". 



Felicia Mukendi a posté la vidéo de l'accrochage sur Twitter ainsi que les détails de ce trajet qu'elle ne risque pas d'oublier de sitôt. "Je publie ça sur les réseaux sociaux, non pas pour attirer l'attention, mais par colère, colère envers ce système où le racisme reste impuni", explique l'étudiante. Felicia espère également donner le courage à d'autres personnes d'intervenir à leur tour s'ils se trouvent confronter à ce genre de situations.