Belgique

La campagne estivale de sensibilisation et de contrôle de la consommation d'alcool au volant a démarré ce vendredi, annonce l'institut Vias.

Le slogan sera identique à la campagne hivernale, soit "100% BOB. 100% sobre!". "Un seul verre peut déjà s'avérer dangereux", préviennent les acteurs de cette campagne, soit VSV (Vlaamse Stichting Verkeerskunde), Bruxelles Mobilité, Assuralia (l'union professionnelle des entreprises d'assurances), les Brasseurs Belges et l'institut Vias. Selon une enquête européenne menée par ce dernier, près d'un Belge sur trois (30%) admet avoir conduit après avoir bu de l'alcool au cours du mois écoulé. Un pourcentage très élevé: seuls la Suisse et le Portugal affichent une proportion plus élevée de conducteurs qui boivent volontiers un petit verre.

"Il arrive trop souvent aux conducteurs belges de se laisser tenter par un verre et de calculer ensuite ce qu'ils peuvent encore boire pour rester sous la limite", déplore Vias. Un BOB doit toujours être choisi à l'avance afin d'être sûr de rentrer en toute sécurité. Et un BOB doit être à 100% sobre, insiste la campagne.

De nombreux contrôles prévus ce week-end

Pour sensibiliser aux dangers de l'alcool au volant, une campagne d'affichage se déroulera en juin en Flandre tandis que des contrôles seront menés en juin, juillet et août partout ailleurs. Ce week-end, la police fédérale et les polices locales organiseront un nouveau "week-end sans alcool au volant" avec des contrôles supplémentaires.

L'an dernier, un Belge sur quatre a été soumis à un contrôle d'alcoolémie. Lors de la précédente édition estivale de BOB, la police a réalisé 324.000 contrôles et 2,7% des automobilistes avaient trop bu, "soit le meilleur résultat jamais enregistré".