International L’écrivain s’est posé la question : comment nous en sommes arrivés là ?

Avec Le Naufrage des civilisations*, Amin Maalouf publie un essai pessimiste. Mais il va à l’essentiel. En s’appuyant sur son parcours de Libanais exilé en France et sur sa culture générale accumulée au fil des ans, ce fils de journaliste explique avec brio les étapes qui ont mené à ce monde à se replier sur ses identités et ses fractures : la guerre des Six Jours en 1967, l’étonnante année 1979, les attentats de 2001. Dans cette interview à La Libre Belgique, il laisse toutefois la place à l’espoir. (...)