International Foncièrement eurosceptique, Jeremy Corbyn avait été poussé par ses collègues à faire campagne pour rester dans l’UE avant le référendum, avant d’être forcé de soutenir le maintien dans l’union douanière une fois le résultat connu. Résolu à ne pas lâcher totalement prise, il maintient depuis des mois que la priorité des siens est d’obtenir l’organisation d’une élection générale anticipée afin de prendre le pouvoir.
Le Labour peine à se faire entendre, handicapé par le manque de clarté.
(...)