International

Un homme a blessé mardi après-midi par arme blanche deux passants sur la Canebière à Marseille, avant d'être tué par la police par arme à feu, a-t-on appris de sources policières.

"La situation est en cours d'évaluation par la section antiterroriste du parquet de Paris, en relation avec le parquet de Marseille", a indiqué à l'AFP le parquet de Paris.

L'agresseur, né en 1983, est inconnu des services de police, selon la police.

Une troisième personne a été blessée au niveau des jambes par des éclats de balles, a précisé une autre source policière.

Le pronostic vital des deux passants blessés par arme blanche n'est pas engagé, selon la police. A l'arrivée des policiers, l'agresseur a sorti une arme à feu et les policiers ont alors riposté. L'homme, grièvement blessé, est décédé peu après.

L'agression s'est produite vers 16h45, à l'intersection entre la Canebière, principale artère du centre-ville, et la rue de Rome, extrêmement fréquentées à cette heure ensoleillée durant cette période de vacances.

D'importantes forces de pompiers et de police ainsi que le procureur de la République et le maire LR de Marseille Jean-Claude Gaudin, se sont rendus sur place.

L'agression est un "acte de droit commun", a déclaré le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux. "C'est un acte de droit commun. Il n'y a rien qui permette, pour l'instant, de le considérer comme un acte terroriste mais on continue à vérifier", a affirmé le procureur, au cours d'une conférence de presse.