International Mission impossible pour les hommes du président. Après deux heures d’une laborieuse conférence de presse animée, hier, par Nordine Bédoui, les Algériens sont restés sur leur faim. Nommé lundi, le tout nouveau Premier ministre peine à faire passer la feuille de route de sortie de crise, malgré le soutien de Ramtane Lamamra, un diplomate chevronné nommé aux Affaires étrangères. Leur stratégie : caresser les manifestants dans le sens du poil, mais ne rien lâcher sur le fond. (...)

(...)