International

Les gardes à vue de deux personnes proches de Chérif Chekatt, l'assaillant de l'attentat de Strasbourg, ont été levées, tandis qu'une autre se poursuivait dimanche pour un membre de son entourage, a annoncé le parquet de Paris.

Ces gardes à vue ont été levées dimanche "en l'absence d'éléments incriminants" les concernant à ce stade, a précisé le parquet. Celles de quatre membres de la famille avaient été levées samedi. Reste un membre de l'entourage de Chérif Chekatt, qui faisait partie des sept personnes interpellées après l'attentat mardi soir, et qui était toujours entendu dimanche par les services antiterroristes.