International Trente-trois pc des jeunes Européens ont avoué en 2004 avoir déjà goûté au cannabis, soit une hausse de 4 pc par rapport à 2002. Ceux reconnaissant consommer régulièrement de l'alcool est passé de 25 à 27 pc au cours de la même période, révèle jeudi un sondage Eurobaromètre.

Le nombre de jeunes s'étant vus proposer de la drogue en 2004 est lui aussi en progression. Cinquante pc des jeunes affirment ainsi avoir déjà été confrontés au cannabis, et 30 pc reconnaissent s'être vus proposer d'autres drogues, soit à chaque fois une progression de 4 pc.

Le nombre de jeunes avouant avoir consommé du cannabis ou de la drogue durant le dernier mois reste néanmoins inchangé sur deux ans, avec respectivement 11 pc et 3 pc des réponses. Le nombre de garçons consommant de la drogue est également toujours plus élevé que celui des filles, révèle encore le sondage.

Dans cette étude, menée auprès de 7.650 jeunes Européens de 15 à 24 ans entre 2002 et 2004, 79 pc d'entre eux y affirment qu'il est facile de se procurer de la drogue lors de "fêtes", mais aussi dans les bars et discothèques (76 pc), ou "près de chez eux" (63 pc). Cinquante-sept pc des sondés indiquent même qu'il leur est aisé, s'ils le souhaitent, de se procurer de la drogue près de leur établissement scolaire.

Un tiers des jeunes Européens établissent aujourd'hui un lien entre la consommation d'alcool et de tabac avec celle de drogues, ce qui représente une progression de plus de 5 pc en deux ans. Quant à la motivation de goûter un jour à de la drogue, la "curiosité" reste la raison la plus souvent évoquée par les sondés qui considèrent à 64 pc la dépendance comme la principale conséquence de la consommation de drogue.