International Un plan B ? Quel plan B ? Malgré l’écrasant rejet mardi dernier de son projet d’accord avec l’Union européenne, Theresa May n’a pas fait évoluer sa position d’un iota. Lors d’un discours attendu lundi après-midi à la Chambre des communes, la Première ministre britannique a déclaré chercher des modifications du filet de sécurité "qui obtiendraient le soutien de cette Chambre. Il y a de nombreuses options et nous devons regarder les propositions, que ce soit dans nos rangs ou dans les rangs face à nous, et notamment ceux de notre partenaire parlementaire".(...)