International La Première ministre britannique a survécu mercredi à une motion de censure, après sa déroute sur l’accord de Brexit. Theresa May a bénéficié de la confiance de 325 députés, contre 306. L’Union européenne propose à Londres de repenser leur relation future sur de nouvelles bases.(...)