International Le souci de Theresa May est que les Vingt-Sept refusent de rouvrir l’accord. Le Brexit est dans dix jours.

Il n’y aura pas de nouveau vote ces prochains jours ou même la semaine prochaine sur l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne. Sauf au cas, très hautement improbable, où les Vingt-Sept accepteraient de le modifier, ce qu’ils ont catégoriquement refusé de faire jusqu’ici. Lundi en fin de journée, le président de la Chambre des communes, John Bercow, a en effet rappelé la convention qui régule le fonctionnement des Communes [...]

(...)