International

En juillet dernier, le Carlton de Cannes a été le théâtre d'un colossal larcin. Pas moins de 100 millions euros de bijoux ont été dérobés lors d'une exposition-vente d'un joaillier israélien..

Quatre mois après le braquage, le quotidien Nice Matin s'est procuré les images des caméras de vidéo-surveillance.

On y voit le fripon, visage masqué et armé d'un pistolet automatique, s'emparer des parures et autres diamants et ce, avec un culot monstre et surtout une facilité déconcertante.

Il ne lui aura en effet fallu qu'une trentaine de secondes pour entrer par une porte-fenêtre et sortir comme si de rien n'était non sans avoir mis en joue un vigile ainsi que le personnel de l'hôtel présent sur place.

Le larcineur est toujours dans la nature.