International

L'auteur de la fusillade de Christchurch est Brenton Tarrant, un Australien de 28 ans. Il a revendiqué son acte sur Internet en diffusant en direct sur les réseaux sociaux son attaque.

On y voit Brenton Tarrant abattre à bout portant plusieurs personnes dans la mosquée. Avant son crime, il avait diffusé plusieurs photos sur Twitter de préparation de la fusillade. Sur les armes et les chargeurs il fait notamment référence aux viols collectifs de Rotherham, à Alexandre Bissonnette, auteur de l'attentat dans la mosquée de Québec et à Luca Traini, auteur d'une fusillade en Italie.

Le "Grand remplacement"

Avant de passer à l'acte, il avait également mis en ligne un manifeste sur le "Grand remplacement", une théorie islamophobe et conspirationniste connue dans les milieux extrémistes.

Ce document de 73 pages déclare que le tireur voulait s'en prendre à des musulmans. Le titre semble être une référence à une thèse de l'écrivain français Renaud Camus sur la disparition des "peuples européens", "remplacés" selon lui par des populations non-européennes immigrées, qui connaît une popularité grandissante dans les milieux d'extrême droite.

Dans le manifeste, le tireur dit qu'il est né en Australie dans une famille aux revenus modestes et avoir 28 ans. Il déclare que les moments clé de sa radicalisation furent la défaite de la dirigeante d'extrême droite Marine Le Pen à la présidentielle française de 2017 et une attaque au camion qui a fait cinq morts à Stockholm en avril 2017, dont une fillette de 11 ans.


"Un terroriste extrémiste de droite"

Les fusillades sont l'oeuvre d'un "terroriste extrémiste de droite, violent", a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison, expliquant que l'enquête était aux mains des autorités néo-zélandaises.