International

Le 10 décembre dernier, l'ancien patron du FMI et la femme de chambre concluaient un accord secret. Elle abandonnait sa plainte au civil, il lui versait quelques dollars. Aucun montant n'avait filtré. Le Journal du Dimanche a mené son enquête.

Le juge Douglas McKeon en charge de l'affaire avait nié le montant révélé par LeMonde.fr. Selon le JDD, le résultat de cette nouvelle enquête, a été "confirmé dans l’entourage de DSK". Finalement, Nafissatou Diallo n'aurait pas empoché 6 millions de dollars mais 1.5 million. Une somme dont 30% iront dans les poches de ses avocats.

Pour se mettre d'accord sur le montant de ces indemnités, ses avocats Thompson et Wigdor et le juge Douglas McKeon se sont basés sur des affaires similaires.