International Il y a cinq ans quand il était dans l’opposition, il scandait du haut des tribunes "Merkel go home", aujourd’hui qu’il est Premier ministre, Alexis Tsipras accueille la chancelière allemande avec un tapis rouge, la garde républicaine et l’invite à manger du poisson au bord de l’eau.

Pour le politologue Athanassios Dokos, cette visite aurait eu plus de poids si elle n’avait pas été menée en fin de mandat d’Angela Merkel (...)