International

La Corée du Nord a testé un nouveau type de système d'armes guidées sol-air sous les yeux du dirigeant du régime isolé Kim Jong-un, rapporte l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), citée par l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

L'information a été communiquée dimanche, mais ne précise pas la date et le lieu de l'inspection par le dirigeant nord-coréen. La nature exacte de l'arme n'est pas non plus dévoilée mais le test a été mené par l'Académie des sciences de défense nationale (ANDS). La Corée du nord a mené une série d'essais de missiles balistiques, infructueux, depuis le début de l'année, le dernier ayant eu lieu il y a deux semaines. 

Le régime communiste cherche a faire progresser son programme d'armement nucléaire en développant des armes à portée longue capable de toucher les Etats-Unis. "L'efficacité du système d'armes pour détecter et suivre les cibles s'est considérablement améliorée et sa précision de frappe s'est aussi accrue par rapport à l'année dernière", a déclaré Kim, selon la KCNA. 

Le Pentagone va tester la semaine prochaine l'interception d'un missile balistique intercontinental, le type de missile dont la Corée du Nord cherche à se doter. Réunis à Rome en fin de semaine, les dirigeants du G7 ont qualifié samedi les tests nucléaires et de missiles nord-coréens de "menace grave" et se sont dit prêts à prendre des mesures. Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU se sont en outre engagés à appliquer de strictes sanctions décidées l'an dernier envers le régime de Pyongyang et à inciter tous les pays à faire de même.