International Didier Reynders, le Ministre des Affaires étrangères, était l'invité de "Jeudi en prime" sur La une. "Nous déconseillons aux Belges de se rendre à Charm el-Cheikh", a-t-il déclaré à cette occasion. Un conseil qui s'applique "temporairement en attendant des garanties", après le crash d'avion survenu le samedi 30 octobre dernier.

Dans le viseur du ministre: "la sécurité de l'aéroport" qui n'est, selon lui, pas assurée à l'heure actuelle.


Cette déclaration va à l'encontre de ce qui était encore indiqué sur le site internet du SPF affaires étrangères ce jeudi soir. "Tous les voyages vers le sud du Sinaï sont déconseillés, sauf les voyages vers la zone hôtelière de Charm el-Cheikh. Il est déconseillé de s’éloigner de votre complexe hôtelier. Les voyages vers les zones hôtelières de Taba restent déconseillés", pouvait-on notamment y lire peu avant 21h.

Londres autorise la reprise de vols

Londres a décidé jeudi soir d'autoriser le décollage d'avions depuis Charm el-Cheikh vers le Royaume-Uni, afin de rapatrier ses 20.000 ressortissants présents dans cette ville touristique égyptienne, après avoir suspendu les vols mercredi par mesure de sécurité, a annoncé Downing Street. "Le gouvernement a décidé, en concertation avec les compagnies aériennes, que les vols de Charm (el-Cheikh) vers le Royaume-Uni allaient reprendre demain", a indiqué dans un communiqué une porte-parole des services du Premier ministre David Cameron, précisant que seuls les bagages à main seraient autorisés.