International

Des images satellite américaines excluent que l'avion commercial russe qui s'est écrasé ce week-end dans le Sinaï en Egypte ait été frappé par un missile, ont expliqué mardi des responsables militaires US à la chaîne ABC. "L'hypothèse selon laquelle l'avion aurait été touché par une roquette est exclue", a indiqué une source anonyme.

Les images infrarouges transmises par un satellite américain montrent un flash alors que l'appareil survole le territoire égyptien. Les analystes estiment qu'il pourrait s'agir d'une explosion, depuis le réservoir de kérosène ou à la suite de la détonation d'une bombe à bord de l'appareil. Mais aucun élément ne va dans le sens d'un projectile tiré depuis le sol, selon les sources d'ABC.

Une version des faits que semble soutenir James Clapper, le chef du renseignement américain, pour qui rien n'indique qu'un missile soit à l'origine du drame. Celui-ci a cependant ajouté qu'il était encore trop tôt pour exclure la responsabilité de l'organisation Etat islamique, qui a revendiqué l'attaque contre l'aéronef.