International Montretout, c'est la maison de la famille Le Pen sur 3 générations, c'est aussi le coeur politique et financier du FN. Dans cette demeure lugubre et mal entretenue s'y sont succédé des rencontres inattendues, des divorces violents, des trahisons mémorables et des échanges macabres. Auteur de l’essai "Dans l’enfer de Montretout" et journaliste au Parisien, Olivier Beaumont est l’Invité du samedi de LaLibre.be.

Extraits:

(...)

Lors du divorce de Jean-Marie et Pierrette, on assiste à un échange aussi macabre que romanesque. Quel était le contexte de cet échange ?

Lorsque Pierrette est partie en triple vitesse de Montretout en abandonnant ses filles. Dans la précipitation, elle emporte dans sa beauty-case l’œil de verre de réserve de Jean-Marie Le Pen, mais elle oublie de prendre l’urne funéraire de sa maman. Cet oubli va donner lieu à un échange d’objets entre les avocats Georges-Paul Wagner (pour lui) et Gilbert Collard (pour elle) un soir à l’orée d’un bois. Il y aura pendant plusieurs mois un conflit rocambolesque entre avocats, puisque Jean-Marie Le Pen refuse de lui verser une pension alimentaire. Il dira même dans la presse qu’elle n’a qu’à faire des ménages si elle a besoin d’argent. Pierrette répondra à cette provocation de son mari en posant nue dans Playboy en tenue de soubrette.

Est-ce vrai que la bagarre entre des chiens et un chat à Montretout serait à l’origine du départ de Marine Le Pen ?

Pendant les vacances estivales de 2014, le chat préféré de Marine est croqué et tué par les deux molosses de Jean-Marie. Elle va en être bouleversée et quittera immédiatement Montretout. C’est la goutte qui a fait déborder le vase, car elle en voulait déjà beaucoup à son père pour ses récents propos sur les chambres à gaz. C’est une rupture plus que géographique, car elle sera aussi politique avec son père.

Pour Marine, la seule manière pour le FN de remporter les élections, c’est de prendre ses distances avec le fondateur devenu encombrant ?

Marine Le Pen veut faire campagne sur des routes sans épine, alors que son père estime qu’il est indispensable de choquer et provoquer pour exister et réussir. S’il a fait de la diabolisation son fonds de commerce, elle défend une ligne davantage policée. Elle pense qu’elle ne pourra gagner la présidentielle qu’en évitant les provocations.

Marine Le Pen, parfois surnommée "la châtelaine de Montretout", a-t-elle aimé vivre à Montretout ?

(...)