International

Le président des Etats-Unis Donald Trump a annoncé mercredi s'être entretenu avec le pape François et lui avoir proposé l'aide américaine après l'incendie qui a ravagé lundi la cathédrale Notre-Dame de Paris.

"J'ai offert l'aide de nos grands experts pour la rénovation et la reconstruction, comme je l'ai fait lors de ma conversation hier avec le président français Emmanuel Macron", a écrit Donald Trump sur Twitter.

Lors de cette "merveilleuse conversation" avec le souverain pontife, M. Trump a ajouté avoir présenté "les condoléances du peuple américain pour ce terrible incendie".

Si la cathédrale est l'un des édifices catholiques les plus connus du monde, le rôle du Vatican dans la reconstruction de Notre-Dame n'est pour autant pas évident.

Nous "proposons notre aide pour la réhabilitation de ce symbole irremplaçable de la civilisation occidentale", avait déjà déclaré la porte-parole de l'exécutif américain, Sarah Sanders, dans un communiqué mardi.

Emmanuel Macron a promis que l'immense chantier de reconstruction serait achevé d'ici 5 ans, un objectif très ambitieux étant donnée l'étendue des dommages sur ce trésor gothique vieux de 850 ans.

L'ancien magnat de l'immobilier, qui se vante de ses connaissances en techniques de construction, avait tweeté peu après le début de l'incendie, en conseillant aux secours engagés sur le terrain d'utiliser des "bombardiers d'eau pour l'éteindre".

Une suggestion très vite été rejetée par la Sécurité civile française, selon laquelle un tel largage d'eau aurait risqué de faire s'effondrer l'intégralité de la structure de l'édifice.