International

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, sur le coup de 3 heures du matin, la Ceni a annoncé les résultats provisoires de l’élection présidentielle. Des résultats qui ont donné la victoire à l’opposant Félix Tshisekedi, d’une tête devant l’autre opposant, Martin Fayulu. Comment expliquer ce raz-de-marée du pouvoir en place dans ces législatives (nationales ou provinciales) alors que le dauphin de Kabila a été rejeté ? Le malaise fait place à l’incrédulité. (...)