International

Le Président français fait son mea culpa.

C’était sans doute l’intervention la plus attendue d’Emmanuel Macron depuis le début de son quinquennat. Face à des "gilets jaunes" toujours aussi remontés, le chef de l’État devait trouver les mots - et les actes - à même de désamorcer la colère.

Dans son allocution, délivrée lundi soir de l’Élysée, le président a tenté de répondre à toutes les attentes des "gilets jaunes" et, au-delà, au mécontentement de nombreux Français.

(...)