International

" Il faut taper Daech" , disait Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, le lundi 5 octobre sur Europe 1. "C’est Daech qu’il faut viser et pas d’autres" , avait affirmé quelques jours plus tôt François Hollande après les premières frappes aériennes russes en Syrie. "Avec le temps, la communauté des Nations se débarrassera de l’ État islamique et nous mènerons la bataille" , lançait Barack Obama sur CBS le 11 octobre.

Daech, l’État islamique, l'EI… autant de noms pour désigner une seule réalité : celle d’un groupe terroriste qui étend son emprise sur l’Irak et la Syrie, recrute ses combattants dans le monde entier et fait tout pour se donner les allures d’un État avec l’islam radical pour seule loi.

Mais comment est né l’État islamique ? Comment ce groupe terroriste a-t-il remplacé Al-Qaïda au titre d’ennemi juré de l’Occident ? Et où puise-t-il ses ressources ? Dans le cadre de sa série "Il était une fois", LaLibre.be vous raconte l’histoire de l’EI, petite entreprise de la terreur devenue en quelques mois une véritable multinationale du terrorisme.

Pour découvrir ce dossier en intégralité, cliquez sur l'illustration ci-dessous.