International

Le gouvernement du Sri Lanka a décrété dimanche le blocage temporaire des réseaux sociaux pour empêcher la diffusion d"informations incorrectes et fausses" liées à la vague d'attentats qui a frappé l'île, faisant au moins 158 morts. 

"Le gouvernement a décidé de bloquer toutes les plateformes de réseaux sociaux dans le but d'empêcher la propagation d'informations incorrectes et fausses. Ceci est seulement une mesure temporaire", a indiqué la présidence dans un communiqué.