International

Les députés français ont adopté, jeudi en première lecture, une proposition de loi qui autorise l'expulsion d'étrangers ayant, comme récemment un imam algérien de la région de Lyon, appelé à la discrimination contre les femmes. Cette loi doit permettre d'expulser un étranger en cas «d'actes de provocation explicite et délibérée à la discrimination, à la haine ou à la violence contre une personne déterminée ou un groupe de personnes», notamment les femmes. Le ministre de l'Intérieur Dominique de Villepin a estimé que cette loi permettra de répondre à une situation «inacceptable: celle où des individus étrangers profèrent des propos contre les femmes alors qu'aujourd'hui aucune mesure administrative ne peut être prise dans de telles circonstances». «Grâce à ce texte, ce ne sont pas seulement des propos antisémites, racistes, qui justifient pleinement l'expulsion, mais aussi ces discours insupportables qui s'attaquent aux femmes parce qu'elles sont femmes», a plaidé le ministre.

L'imam de Vénissieux Abdelkader Bouziane, un polygame père de 16 enfants, qui avait justifié dans une interview à un magazine l'usage de la violence sur les femmes, avait été expulsé de France en avril mais la mesure avait été rejetée par le tribunal administratif, ce qui avait permis son retour. (AFP)

© La Libre Belgique 2004