International

Le caractère et le franc-parlé du leader socialiste vénézuélien ont marqué. Plusieurs médias européens reviennent sur quelques citations... revenons sur le contexte dans lesquel elles ont été prononcées.

1. « Camarades, malheureusement, pour l'instant, nous n'avons pas atteint nos objectifs. »

Le 4 février 1992, Hugo Chávez, à la tête du « Mouvement révolutionnaire bolivarien », tente pour la première fois de prendre le pouvoir. Il organise un coup d'Etat destiné à renverser le gouvernement du président Carlos Andres Perez. C'est un échec et la prison pour le révolutionnaire. Mais dorénavant, la population de Caracas sait qui est Hugo Chávez.

2. « Marisabel, ce soir, je te fais la fête! »

Marisabel Rodriguez était l'épouse de Hugo Chávez. Il lui a déclaré cela le 14 février 2000, jour de la Saint-Valentin.

3. « Tu es un âne, mister Danger. »

Insulte prononcée le 19 mars 2006 au cours du programme radio-télévisé « Allô président », une émission animée par Chávez lui-même en vue de présenter et défendre sa politique. Mister Danger n'est autre que George W. Bush, président américain de cette époque. Les relations entre les deux présidents étaient particulièrement tendues, Chávez qualifiait souvent le président américain de "lâche", d'"assassin", de "génocidaire" ou d'"alcoolique".

4. « Hier, il y avait un diable, ici... ça sent encore le souffre. »

Quelques mois plus tard, le 20 septembre 2006, Chávez était devant l'Assemblée générale des Nations Unies. Il intervenait au lendemain du discours de George W. Bush.

5. « Allez vous faire foutre, Yankees de merde! »

Le 11 septembre 2008, Hugo Chávez expulse l'ambassadeur des Etats-Unis.

6. « I want to be your friend. »

Barack Obama a été élu président. Le 18 avril 2009, Chávez lui déclare ceci lors du sommet des Amériques à Trinité-et-Tobago.

7. « Cuba est une mer de félicité qui s'étend jusqu'au Vénézuela. »

Déclaration faite le 8 mars 2000, alors que le président vénézuélien accueille des milliers de coopérants cubains. Hugo Chávez et Fidel Castro étaient très proches idéologiquement. Tous deux étaient engagés dans le socialisme et haïssaient les Etats-Unis. Castro avait 28 ans de plus que Chávez, le « père » et le « fils ».

8. « Nous vivrons et nous vaincrons! »

À la mi-2011, le diagnostic médical révèle un cancer. Chávez remplace alors sa devise « Patrie socialiste ou la mort » par celle-ci.

9. « Tu as une queue de cochon, tu as des oreilles de cochon, tu ronfles comme un cochon: tu es un cochon. »

Cette phrase a été prononcée le 16 février 2012, lors de la présidentielle du 7 octobre. Elle était destinée au candidat unique de l'opposition, le gouverneur Henrique Capriles Radonski. Ce dernier se disait de centre-gauche. Hugo Chávez l'accusait néanmoins d'avoir un programme différent de celui qu'il affiche.

10. « Donne-moi ta couronne, Jésus Christ, donne-la moi, que je saigne, donne-moi ta croix, 100 croix, que je les porte. Mais laisse-moi la vie, parce qu'il me reste des choses à faire pour ce peuple et ce pays. Ne me reprends pas encore. »

Déclaration faite lors d'une messe célébrée le 5 avril 2012 pour la santé du président.