International François Bayrou, candidat aux élections présidentielles françaises, a donné un petit speach à Pau, "sa" ville. Le nouveau cheval de bataille du candidat centriste se résume en un leitmotiv simple : "achetons français".

Bien décidé à en parler à tout va, dans l'espoir de convaincre ses condisciples qu'"il faut reconstruire l'image de marque du pays pour qu'on comprenne que ce qui est construit en France, c'est aussi fiable, aussi solide, plus inventif que ça ne l'est dans d'autres pays", il a répété ce leitmotiv encore et encore, prenant souvent l'exemple des marques de voiture, aussi bien devant un large public que devant les journalistes.

Une fois le speach terminé et les journalistes repus, François Bayrou pouvait alors quitter les lieux. En Audi... après avoir dit, quelques minutes plus tôt, un désormais célèbre : "Ceux qui s'émeuvent que l'on veuille consommer Français ont sur leurs écrans de publicité, tous les jours dans leurs télévisions, de la publicité pour nous inciter à consommer allemand, dans l'automobile en particulier."

Dès lors, on sait que François Bayrou est un citoyen comme un autre : il regarde la télé et cède à la société de consommation. Si cela peut le rendre plus proche des gens en vue des élections, pourquoi pas ?

Notons que le candidat s'est rattrapé quelque peu sur Twitter avec le message suivant : "On Audi pas tout ! Un ami vous raccompagne : changer d'ami ? Non ! Le persuader de changer de voiture ? Mieux ! En rire ? Encore mieux !"