International Donald Trump a suggéré d'envoyer des bombardiers d'eau pour circonscrire le sinistre.

Il fut l'un des premiers à réagir. Donald Trump a déploré l'incendie qui touche Notre-Dame de Paris, tout en évoquant l'idée d'envoyer des Canadair pour arroser l'édifice et contribuer ainsi à éteindre l'incendie qui sévit depuis 18h50. Pourtant, cette idée n'est pas vraiment une alternative valable.

Tout d'abord, les Canadair bombardiers d'eaux sont basés dans le Sud de la France, comme le rapportent Le Point et LCI, près de Nîmes précisément pour réagir rapidement aux feux de forêts pour lesquels ils sont particulièrement utiles. Il leur faudrait donc quelque 2 heures de vol pour rallier la capitale.

Il leur faudrait ensuite remplir leurs soutes, mais impossible de le faire sur la Seine car l'écart entre les deux rives est trop petit. Enfin, ils ne peuvent opérer de nuit et ils ne sont pas prévus pour intervenir en milieu urbain.

Par ailleurs, le choc que constitue le largage d'eau pourrait endommager des zones préservées par le sinistre.