International Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise, est concerné par une procédure interne au Grand Orient de France, la plus ancienne obédience maçonnique française. 

C'est le journal français L'Express, sur son site internet, qui annonce cette information se basant sur "plusieurs sources fiables".

Le conseil de l'Ordre du Grand Orient a en effet demandé à sa justice interne de suspendre de manière temporaire Jean-Luc Mélenchon, franc-maçon depuis longtemps.

En cause, le comportement du politicien durant les perquisitions qui se sont déroulées mi-octobre à son domicile et à son parti. Une enquête au sujet de Jean-Luc Mélenchon avait été ouverte pour "actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire et violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique".


Mélenchon s'était montré agressif et en colère face aux policiers présents mais aussi face à plusieurs journalistes. Une réaction que n'aurait pas apprécié l'Ordre du Grand Orient qui est très attaché aux valeurs de la République et donc à un comportement irréprochable face aux magistrats, policiers et autres journalistes.

Les juges internes du Grand Orient de France devront maintenant se réunir d'ici deux mois pour traiter cette affaire alors que l'homme politique devrait préparer sa défense. Contacté par le média français, Mélenchon n'a pas voulu réagir.