International

La nouvelle a frappé les Pays-Bas de stupéfaction. Lundi vers 10 h 45, un homme a ouvert le feu dans un tram qui circulait sur la place du 24 Octobre en plein cœur d’Utrecht, la quatrième ville des Pays-Bas, avant de prendre la fuite. Il a laissé derrière lui trois personnes mortellement touchées et cinq blessés, selon la police et le maire Jan van Zanen.

À la suite de cette attaque, la sécurité dans les aéroports et les bâtiments-clés du pays a été renforcée et la municipalité d’Utrecht, dans le centre des Pays-Bas, a conseillé aux écoles de la ville de fermer leurs portes et aux habitants de "rester à l’intérieur", tandis qu’était menée une vaste chasse à l’homme pour retrouver le suspect. Les mosquées ont également fait l’objet d’une protection particulière, quelques jours après les attaques commises à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, par un suprémaciste blanc, qui a tué cinquante personnes dans deux lieux de cultes musulmans.

(...)