International Choe Ryong-hae occupera un poste honorifique, mais le message est clair.

La Corée du Nord a un nouveau chef de l’État, Choe Ryong-hae, a annoncé vendredi la presse officielle. La nouvelle n’a sans doute qu’une portée limitée dans la mesure où cette fonction est largement cérémonielle, la réalité du pouvoir restant plus que jamais aux mains de Kim Jong-un, l’héritier de la dynastie qui règne sans partage sur la République populaire démocratique de Corée depuis sa fondation au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.