International Les régions les plus impactées sont celles qui ont voté le plus en faveur de ce divorce.

"Le Brexit, c’est lose-lose" , a encore déclaré jeudi, le négociateur en chef de l’Union européenne, Michel Barnier, lors du sommet du Comité des régions (CdR), à Bucarest. Mais le Royaume-Uni paiera un plus lourd tribut que les Vingt-sept - selon le CdR, il pourrait y laisser entre 3 % et 6 % de son PIB (l’équivalent de 7 000 livres par foyer/par an) contre 1 % à 2 % pour les États membres.

(...)