International

La soeur du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, accusée d'avoir donné l'ordre à son garde du corps de frapper un artisan qui effectuait des travaux dans son appartement parisien en 2016, doit être jugée à Paris le 9 juillet, a appris mercredi l'AFP de source judiciaire.

Hassa bint Salmane, soeur de l'homme fort de Ryad, surnommé "MBS", est visée depuis décembre 2017 par un mandat d'arrêt, notamment pour "complicité de violences volontaires". Elle devrait vraisemblablement être jugée en son absence, représentée ou non par son avocat français.